Recette : Bière de pomme et gingembre à l’érable

L’harmonie de la bière et du cidre n’est plus à démontrer. Le cidre de pomme se mélange particulièrement bien aux bières noires telles que la Guiness.

Cette recette de bière rendra un taux d’alcool de 4% à 5%. Le mélange pomme-gingembre apportera un goût rafraîchissant à cette bière souvent appréciée par les dames. Le sirop d’érable, quant à lui, apportera ses notes boisées. Il est facultatif. Elle sera réalisée en deux étapes de fermentation. Nous avons choisi un malt déshydraté pour bière ambrée canadienne. N’hésitez pas à expérimenter avec d’autres malts.

La bière pourrait aussi être réalisée avec du malt en sirop concentré. Il faudra ajuster les quantités selon la notice du fabricant. Une conserve permettra habituellement de réaliser 23 litres de bière. En divisant la quantité de sirop contenu dans la conserve par 6 on obtiendra environ la quantité de sirop requise pour fabriquer 1 gallon de bière.

Ingrédients :

Ingrédients obligatoires :

• 2,25 litres d’eau
• 1,5 litre de jus de pommes pasteurisé sans agent de conservation
• 1 tasse de malt à bière déshydraté en poudre (malt ambré canadien ou autre)
• 1 ou 2 pochettes de tisane au gingembre (ou plus au goût)
• 6 cuillères à thé de sirop d’érable (peut être remplacé par environ 1/3 de tasse de malt déshydraté)
• 1 sachet de levure à bière de type ale (Coopers ou autre)

Ingrédients recommandés pour une fermentation optimale :

• nutriments à levure (lire la notice du fabricant pour la quantité)
• ½ cuillère à thé d’enzyme pectique (si le jus n’est pas filtré)

Pour gazéifier la bière après la fermentation :

• 6-7 cuillères à thé de dextrose (sucre de maïs)

Procédure :

• Stériliser un chaudron en acier inoxydable, une grande cuillère en plastique ou acier inoxydable pour brasser, une cuve de fermentation primaire et le reste du matériel qui pourrait vous être nécessaire
• Verser l’eau dans le chaudron et mettre à feu vif (maximum)
• Lorsque l’eau bout, réduire à feu moyen et ajouter progressivement le malt en poudre et le sirop d’érable en brassant continuellement.
• Ajouter les pochettes de tisane au gingembre.
• Brasser durant 10 minutes en laissant frémir. Le malt a tendance à descendre vers le fond du chaudron et pourrait coller et brûler. Il est donc important de brasser de façon continue.
• Au bout de 10 minutes, retirez du feu et couvrir avec un couvercle stérile.
• Il faudra ici abaisser la température du moût le plus rapidement possible. Remplir une chaudière ou un lavabo d’eau très froide et y immerger le chaudron en faisant bien attention de ne pas laisser l’eau du lavabo ou de la chaudière entrer dans votre moût. On peut changer l’eau toutes les cinq minutes pour rendre le processus plus rapide.
• Une fois le moût à la température de la pièce, retirer les pochette de thé de gingembre à l’aide d’une louche trouée préalablement stérilisée.
• Verser le moût dans la cuve de fermentation.
• Verser ensuite le jus de pomme pasteurisé dans la cuve de fermentation.
• Ajouter l’enzyme pectique et les nutriments à levure.
• Si on veut prendre la densité du moût, il faut le faire maintenant.
• Ajouter la levure.
• Brasser légèrement avec une cuillère stérile.
• Couvrir la cuve de fermentation de façon non hermétique à l’aide de son couvercle. (ne pas fermer hermétiquement, car la pression pourrait faire « exploser » le couvercle)
• Après 3-5 jours, soutirer le moût vers une cuve de fermentation secondaire stérile qui sera munie d’une bonde hydraulique. Laissez le dépôt derrière.
• Laisser la fermentation se poursuivre durant 7 à 10 jours.
• Lorsque la densité sera de 1.007 ou moins, votre bière sera terminée.
• Soutirez votre bière vers une cuve stérile en laissant le dépôt derrière.
• Stériliser un nombre de bouteilles suffisant. Les bouteilles avec des bouchons à clip permanents et rondelles de caoutchouc sont particulièrement pratiques pour garder votre bière. Dans tous les cas, utilisez des bouteilles et bouchons pouvant supporter la pression gazeuse.
• Vous pourriez ici ajouter quelques gouttes de saveur provenant d’extraits de pomme ou encore d’érable ou autre selon vos goûts. Si vous utilisez des extraits contenant du sucre, attention à la quantité de sucre et ajustez en fonction le dextrose qui servira à pressuriser vos bouteilles pour éviter l’éclatement d’une bouteille sous pression.
• Ajouter le dextrose au moût et bien brasser pour le dissoudre uniformément.
• Remplir les bouteilles en gardant environ 3 centimètres d’espace vide sous la base du bouchon.

Les bouteilles devront être conservées à la température de la pièce durant au moins deux semaines avant d’être consommées afin que la levure ait le temps de transformer le dextrose en gaz carbonique (et alcool). Après un mois le goût et la gazéification seront encore meilleurs.

Boire froid.


Categorised in: ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *