L’importance de la propreté et de la stérilisation

 

potassium metabisulfite campdenNous l’avons déjà mentionné à maintes reprises, il est important de pratiquer de saines mesures de nettoyage et de stérilisation de votre matériel, de vos ingrédients et de vos surfaces de travail lorsque vous fabriquez votre propre alcool.

La raison est simple. Si vous ne stérilisez pas votre matériel, vos ingrédients ou vos surfaces de travail, vous risquez de gâcher votre breuvage en y laissant entrer des micro-organismes indésirables. Le résultat sera frustrant car vous aurez perdu une précieuse quantité d’alcool et vous aurez aussi perdu de l’argent.

À chaque fois que vous commencerez une nouvelle recette, prenez l’habitude de nettoyer votre espace de travail d’abord et de bien le stériliser à l’aide d’un nettoyant antibactérien. Gardez les animaux domestiques loin de vos concoctions. Ils transportent des germes que vous ne voulez pas dans vos breuvages.

Ensuite, il est important de porter des vêtements propres et d’avoir soi-même les mains propres. Il sera aussi important, avant de manier votre matériel, de chaque fois stériliser vos mains à l’aide d’une solution stérilisante (De façon générale on stérilise avec un mélange d’eau-sulfites).

Puis, il est important de laver votre matériel avant et après l’usage et de toujours bien le rincer à l’eau chaude pour éliminer toute trace de savon ou de chlore. Il faudra ensuite l’immerger dans une solution stérilisante (eau-sulfites) et le laisser égoutter.

Attention aux moisissures

Un matériel laissé à lui-même et non-nettoyé développera des moisissures. Bien qu’il soit possible d’éliminer les moisissures en utilisant un savon chloré et une brosse, elles peuvent parfois se trouver dans des endroits difficiles à atteindre ce qui sera plus frustrant qu’autre chose. Parce qu’après tout, on fait un hobby pour se détendre et s’amuser.

Pour ma part, ce qui me détend, c’est de faire de la bière, du vin, du cidre et d’autres alcools. Je préfère nettoyer mon matériel chaque fois que je l’utilise plutôt que de passer des heures à frotter des moisissures ou à le faire tremper. Ça prend quelques minutes et c’est réglé.

Stérilisez les ingrédients aussi

Finalement, il fera drôle de le dire, mais il est aussi important de stériliser vos ingrédients. Par exemple, si vous prenez des pommes et décidez de les presser pour en extraire le jus que vous transformerez ensuite en cidre, il est bon de savoir que les pommes contiennent sur leur peau des levures « sauvages » et d’autres germes. Il n’est pas souhaitable d’avoir ces levures et germes dans votre breuvage car ils entreront en compétition avec la levure qu’on a choisi de prendre et vous risquez d’avoir soit un arrêt de fermentation, soit une fermentation incomplète ou encore, un breuvage gâché qui sentira mauvais et qui sera impropre à la consommation.

Chaque fois que vous prenez des fruits frais, lavez-les bien avant de les presser en jus. Ils contiennent souvent des insecticides que vous ne voulez pas dans vos breuvages. Un lavage et un frottage à grande eau est indiqué.