Conseils à propos des bouteilles & étiquettes

Protection contre la lumière

Il est bon de savoir que la lumière pourrait altérer la couleur de votre breuvage, mais aussi son goût. On gardant votre alcool dans des bouteilles teintées, vous pourrez prévenir cela. Il vaut toujours mieux garder vos bouteilles, mêmes teintées, à l’abri de la lumière.

Une bouteille pour chaque usage

Lorsqu’on choisit une bouteille pour embouteiller un breuvage, il est important de se poser quelques questions.

D’abord, le breuvage sera-t-il gardé pour être vieilli durant de longues périodes? Si la réponse est oui, alors il faut choisir une bouteille en verre. Si la réponse est non, ce qui est communément le cas pour les breuvages faibles en alcool, on pourra alors prendre une bouteille en plastique.


Ensuite, il faut se demander si le breuvage sera pressurisé (bière, mousseux, champagne, cidre pétillant etc…)? Si la réponse est oui, il faudra prendre des bouteilles de type « champagne » pour les vins. Des bouchons spéciaux avec leur muselet et des bouteilles spéciales existent pour être à même de subir les pressions de votre alcool. Vous pourriez garder les bouteilles ayant préalablement contenu du vin pétillant et les réutiliser.

Pour la bière ou le cidre pétillant, on pourra prendre des bouteilles de boissons gazeuses, des bouteilles de bière en verre ou des bouteilles en verre à bouchon permanent et clips qui supporteront amplement la pression qu’atteindra votre breuvage.

Choisir la mauvaise bouteille pour contenir de l’alcool sous pression pourrait causer un gâchis difficile à laver. Imaginez-vous rentrer un soir et avoir 750ml de vin rosé pétillant qui tache votre moquette. Je ne crois pas que vous apprécieriez. De plus, ça pourrait être dangereux. La pression pourrait faire éclater le verre d’une bouteille non destinée à recevoir des contenus sous pression, pouvant ainsi causer des blessures.

Comment retirer les étiquettes des bouteilles usagées

Un petit truc pour terminer. Si vous décidez d’utiliser des bouteilles de vin ou de bière usagées, vous voudrez sûrement en retirer leurs étiquettes. La façon la plus simple est de les tremper, de les gratter ensuite à l’aide d’un grattoir en plastique, puis de frotter les résidus de colle à l’aide d’un chiffon imbibé d’essence à briquet. Évidemment, il faudra bien faire attention de ne pas faire entrer d’essence à l’intérieur de la bouteille et il faudra rincer abondamment les bouteilles ensuite pour éliminer l’essence. Je vous suggère de faire cela en plein air dans un endroit bien aéré afin d’éviter les risques d’étourdissement et aussi d’incendie.

Advenant le cas où vous auriez malencontreusement fait entrer de l’essence dans la bouteille, je vous conseille de rincer et jeter cette bouteille et de ne pas la réutiliser pour y mettre de l’alcool ou d’autres breuvages.